L'Ostéopathie, aussi pour les enfants!

 

Quand consulter?

L'enfant franchit les grandes étapes de son développement psychomoteur (tenir assis, marcher à 4 pattes, marcher...) avec plus ou moins d'aisance (douleurs, traumatismes etc) et doit s'adapter constamment aux  changements morphologiques qu'il subit.

Il faut noter que les traumatismes rencontrés (chute sur la face, les fesses etc.) auront d'autant plus de conséquences que la croissance n'est pas terminée car certaines zones ne sont pas encore ossifiées et les cartilages de croissance sont fragiles. 

Il est aussi nécessaire de vérifier régulièrement qu'il n'y ait pas de pathologies orthopédiques (scoliose, pieds plats, dysmorphoses mandibulairese etc. ) qui peuvent être, à minima, atténué par l'Ostéopathie.

 

 

Voici quelques une des indications de l'Ostéopathie chez l'enfant

-douleurs musculo-squelettiques: liées au port de cartable, à la croissance, à ses activités sportives et manuelles

-après un traumatisme: entorses, fractures, chutes ...

-pathologies de croissance: Osgood Shlatter, Sinding-Larsen-Johansson, Sever, Schewermann etc.

-scoliose: prévenir son apparition ou ralentir son évolution (une scoliose suspectée ou diasgnotiquée ne doit pas être laissée sans proposition de traitement car elle peut être évoluer rapidement)

-troubles digestifs: maux de ventre récurrents, diarrhées/constipation, remontées acides

-strabismes fonctionnels, maux de tête récurrents, difficultés de concentration, difficultés d'endormissement etc.

-infections ORL à répétition: rhinites, sinusites, otites 

-accompagnements de traitements orthophoniques, orthodontiques et orthoptiques: permet d'accélérer le travail et de limiter les effets pénibles des traitements (maux de tête, douleur des machoires etc.)

 

 

Il est important de ne pas minimiser la douleur de votre enfant bien qu'elle soit plus difficile à détecter. Voici un article qui peut vous donner des clés:

http://robertdebre.aphp.fr/douleur-enfant/ 

 

 

L'Ostéopathie est avant tout une thérapie préventive: même en l'absence de plainte, il est important de consulter un ostéopathe régulièrement, en complément d'un suivi médical.