L'Ostéopathie pour les nourrissons

 

Explications et indications

Ostéopathie pédiatrique

La vie intra-utérine et l'accouchement peuvent être à l'origine de dysfonctions ostéopathiques chez le bébé. 

Il est recommandé de consulter un ostéopathe au cours de la grossesse (voir page dédiée à la grossesse) afin de laisser un maximum de place au bébé dans la cavité utérine et de préparer le bassin (pour faciliter la progression du bébé pendant l'accouchement).

Il est fréquent de retrouver, à l'examen ostéopathique du nouveau-né, un positionnement et des dysfonctions concordant avec sa position in-utéro en fin de grossesse et/ou aux obstacles rencontrés lors de son parcours dans le bassin.

Pendant l'accouchement, le crâne du nourrisson peut subir de grosses tensions. 

La conformation du crâne  du bébé est fait pour supporter ces forces mais, il peut dans certains cas, persister des tensions importantes. Les conséquences seront souvent plus importantes si le travail a été long et a nécessité une manoeuvre obstétricale (forceps, spatules, ventouse...).

Il est important de comprendre que les tissus du nouveau-né sont très malléables (car composés principalement d'eau). Cela explique que les forces rencontrés pendant sa vie intra-utérine ou l'accouchement s'imprimeront plus facilement et qu'une prise en charge précoce sera plus efficace. 

 

L'Ostéopathe peut intervenir dans les cas suivants

-déformations visibles du crâne

-torticolis du nourrisson

-les plagiocéphalies (ou "tête plate") qui sont parfois associés à une asymétrie de la rotation cervicale

-problèmes d'allaitement: difficulté à prendre un des deux seins, bébé qui pince trop etc.

-les troubles du sommeil, les pleurs continus, l'agitation (qui peuvent être révélateurs d'un inconfort physique)

-accompagnement de certains problèmes orthopédiques: subluxation congénitale de hanche, fracture de clavicule, étirement du plexus brachial, pied bot etc.

-troubles digestifs: régurgitations, coliques, constipations

-respiration bruyante, toux inexpliquée, bronchiolites (non accompagné de fièvre et d'une altération de l'état général)

-conduit lacrymal obstrué (donnant un larmoiement et/ou des épisodes répétés de conjonctivites)

 

 

Est-ce que les manipulations sont douloureuses pour le bébé?

 

L'Ostéopathe recherche et corrige des tensions profondes qui ne sont pas forcément visibles à l'examen clinique par un pédiatre et ne s'accompagnent pas, pour la plupart, de signes extérieurs observables par l'entourage (bien qu'il soit parfois possible de remarquer un oeil plus ouvert, une bosse sur le crâne, une rotation de la tête plus facile d'un côté etc.)

L'Ostéopathe corrige, par des manipulations douces et indolores, les dysfonctions ostéopathiques qu'il retrouve. Les techniques utilisées sont adaptées au bébé et le rythme de la consultation est celui du bébé (il peut arriver d'avoir à donner le sein ou le biberon en cours de consultation etc).

Toutefois, il faut s'attendre à ce que ces manipulations puissent entrainer des pleurs (ces pleurs sont liés à des émotions telles que la colère, la peur, le soulagement etc.). C'est par ces pleurs que le bébé peut les exprimer.

Une prise en charge précoce en Ostéopathie peut prévenir de nombreux problèmes: déviation de la machoire, déformation d'un genou, scoliose etc.

Dans tous les cas, il est recommandé de faire un bilan avec votre ostéopathe dans le premier mois de vie de votre bébé.

 

Dans le cadre d'un bilan post-natal, merci de penser à apporter le carnet de santé de votre enfant.