Rechercher
  • lesrelosteo

Ostéopathie crânienne

Le crâne, de par son architecture en biseaux et la circulation des fluides (liquide céphalo-rachidien et sang artério-veineux), bouge selon un mouvement de très faible amplitude et à un rythme de 10 à 12 cycles/minutes.


L'Ostéopathe est formé à sentir ses mouvements très subtils et à corriger les dysfonctions qui peuvent altérer cette mobilité et engendrer des problématiques tels que maux de tête, vertiges, troubles digestifs, troubles de la déglutition etc


L'Ostéopathe cherchant à comprendre le patient dans sa globalité, la pratique crânienne s'intègre dans une évaluation globale du patient et de ses différents composants (système musculo-squelettique, viscéral, crânien et fluidique).


Anatomie du crâne


Au niveau de la voute crânienne et de la face, les différents os s'unissent les uns aux autres par l'intermédiaire de sutures. Ces sutures sont des sortes d'articulations qui s'emboitent en biseaux. Chez le nourrisson, elles permettent une grande plasticité pendant l'accouchement. Chez le bébé et l'enfant, elle permettent une grande expansivité pendant la croissance (le volume du crâne d'un enfant est multiplié par 3 en 2 ans et atteint 80% de sa taille adulte à 3 ans). Chez le bébé, les os du crâne sont séparés par 6 fontanelles, qui sont des espaces membraneux.



Les méninges sont les membranes qui entourent et protègent la masse cérébrale.

Ces différentes couches de méninges délimitent des espaces (extra-dural, sous-dural, sous-arachnoïdien), s'accolent par endroit pour former des cloisons (faux du cerveau, tente du cervelet et faux du cervelet) et se prolongent dans le canal vertébral pour envelopper la moelle épinière.


Le long de la moelle épinière, on retrouve donc les mêmes couches de méninges (dure-mère, arachnoïde et pie-mère) et les mêmes espaces.

Le sang veineux du crâne est collecté dans les sinus veineux qui sont des dédoublements des feuillets de la dure-mère.

Le liquide céphalo-rachidien (appelé aussi liquide cérébro-spinal) circule dans les ventricules cérébraux et dans l'espace sous-arachnoïdien (dans l'encéphale et autour de la moelle épinière).

Ce liquide biologique sert à protéger le système nerveux central et à réguler la pression intra-crânienne. Il a également un rôle dans les échanges métaboliques et un rôle immunologique.



A distance du crâne



Les nerfs rachidiens émergent de la colonne par les foramens inter-vertébraux et sont entourés par l'épinèvre, qui est la superposition de l'arachnoïde et de la pie-mère.


Les méninges se prolongent donc à distance de l'axe central de la colonne , en formant des gaines autour des nerfs périphériques. Cela explique pourquoi l'Ostéopathie crânienne peut également s'intégrer dans le traitement d'une névralgie périphérique (sciatique, cruralgie etc).






Le crâne entretient également des liens étroits avec la mandibule à laquelle il est relié par des muscles et ligaments.


Il est également le contenant de 12 paires de nerfs crâniens qui ont des actions très diverses:


-sensorielles: vision , ouïe, goût et audition


-sensitives: sensibilité du visage, du crâne, du pharynx, du tympan etc


-motrices: mouvement des muscles du visage, des yeux, de la langue, constriction du pharynx etc


-végétative: commande la sécrétion de la salive et des glandes lacrymales, régule les sécrétions du système digestif, la fréquence cardiaque etc



Le travail ostéopathique du crâne s'intègre donc dans la prise en charge de troubles fonctionnels ORL (maux de tête, névralgies, problèmes de succions chez le bébé etc), digestifs (reflux gastro-oesophagiens, nausées etc) et de troubles phonatoires (voix enrouée, sensation de constriction etc)



Découverte de l'Ostéopathie crânienne


Le premier ostéopathe à s'intéresser à la mécanique du crâne est l'Américain William GARNER SUTHERLAND (1875-1954). Après des années d'études et d'expérimentations sur la biomécanique du crâne, il publie l'ouvrage référence en Ostéopathie crânienne: Osteopathy in the cranial field. Selon lui, le crâne bouge selon un mouvement très léger, involontaire et rythmé que l'on appelle le Mouvement Respiratoire Primaire (MRP) et qui est inhérent à :


-la conformation du crâne: présence de sutures qui présentent ce que l'on appelle des tables internes, des tables externes et des biseaux, propices au mouvement.


-fluctuation du liquide céphalo-rachien (LCR) qui est sécrété et résorbé de façon rythmée (secrété par les plexus choroïdes et réabsorbés par le système veineux). La pression du LCR varie avec la pression artériel et la respiration. Les différentes circulations des fluides dans le corps sont inter-dépendants les uns des autres. Cette circulation crée un mouvement rythmé des membranes de tensions réciproques (ces membranes se rattachant aux os du crâne et se prolongeant dans le canal vertébral) qui entraîne un mouvement ondulatoire sur tout l'axe cranio-sacré.


-mobilité du système nerveux central (lié à l'activité cérébrale et notamment à l'activité des cellules gliales)


Que fait l'Ostéopathe?


L'Ostéopathe fait une évaluation palpatoire du crâne. Il évalue la forme, la densité et la mobilité.

Chez le bébé, il prend le soin de vérifier que les sutures sont bien présentes et que les fontanelles ont une taille et une densité normale (à mettre en corrélation avec l'âge). Il regarde aussi la forme du crâne et la forme du visage (y-a-t-il un oeil qui parait plus grand? Une oreille plus décollée? etc) qui peuvent être le reflet de tensions crâniennes.

Par de subtiles et très douces manipulations sur le crâne, il redonne de la mobilité aux sutures et/ou aux membranes qui en ont besoin.

Ainsi, l'Ostéopathie crânienne peut s'intégrer dans la prise en charge des motifs suivants:


-déformations du crâne du bébé (plagiocéphalie, brachycéphalie etc.)


-difficultés à l'allaitement chez le bébé


-trouble de l'oralité chez le petit enfant


-céphalées ou migraines (de l'enfant ou de l'adulte)


-pleurs inexpliqués chez le bébé


-agitation et difficultés d'endormissement (chez l'enfant et l'adulte)


-certains acouphènes et vertiges


-infections ORL à répétition (sinusites, rhinites, otites etc)


-douleurs, claquements de la mâchoire, névralgie (Arnold, faciale etc) (CF ARTICLE MACHOIRE)


-rachialgies diverses (cervicalgies, dorsalgies etc.)


-problèmes digestifs (via le nerf vague)



L'Ostéopathie traite les troubles fonctionnels. Certaines situations nécessitent une prise en charge médicale en urgence (traumatisme crânien récent, fièvre importante, confusion, vomissements, vertiges d'apparition récente etc).